Get Adobe Flash player

Côte Adriatique

La Riviera de Rimini est l’un des lieux de vacances les plus fréquentés d’Europe depuis 160 ans. Le secret d’un aussi long succès réside dans la cordialité et dans la capacité d’accueil de ses habitants, dans une tradition d’hospitalité qui a toujours su se renouveler pour affronter les défis du présent, dans un territoire qui entremêle savamment mer et collines, culture et divertissement, monuments et
spectacles. Des vacances sur la Riviera de Rimini signifient rencontrer une terre et ses gens, découvrir un lieu authentique proche des rêves et des désirs de chacun.

Riviera de Rimini: un coup d’oeil au territoire

C’est la dernière partie méridionale de la Romagne, un territoire compris entre la mer Adriatique et les collines précédant le Montefeltro. Rimini, chef-lieu de la province, est une célèbre destination historique du tourisme balnéaire et la ville natale du grand réalisateur Federico Fellini. Ses frontières sont marquées par la province de Forlì-Cesena au nord et par les Marches et la République de Saint-Marin à l’ouest. Le territoire présente une variété douce et infinie de paysages et de couleurs: la ligne bleue de la mer, la ligne dorée de la plage, les courbes verdoyantes des collines et le bleu intense du ciel sur lequel se découpent les villages, les châteaux, les palais et les monuments. Au cours des siècles, ses centres habités se sont développés sur la côte et le long de ses deux vallées principales, la vallée du Marecchia et la vallée du Conca. La Valmarecchia, rude et disséminée de rochers abrupts, conserve les traces de l’une des premières civilisations italiques, la civilisation villanovienne de Verucchio; la Valconca est plus douce, bien que le territoire proche des Marches apparaisse plus accidenté et riche en paysages dépouillés. La Valmarecchia et la Valconca appartenaient aux Malatesta, qui, en ces lieux de frontière avec leurs ennemis historiques du Montefeltro, construisirent de nombreuses forteresses et demeures.

Riviera de Rimini: hospitalité, mer et divertissement

La Riviera de Rimini est l’un des lieux de vacances les plus importants d’Europe et du bassin de la Méditerranée. Son territoire marie savamment les témoignages monumentaux et artistiques d’un important passé et une vaste et très moderne organisation touristique, célèbre dans le monde entier pour son efficacité et son extraordinaire capacité d’accueil et d’hospitalité. Rimini, Riccione, Bellaria Igea Marina, Cattolica et Misano Adriatico sont les noms de localités célèbres dans toute l’Europe comme destinations de splendides vacances à la mer, riches en divertissements. La capacité d’hébergement de la province se traduit par environ 2400 hôtels, auxquels il faut ajouter des maisons de vacances, des auberges de la jeunesse, des campings, des agritourismes, des appartements et des maisons privées. Pour ses services, ses équipements et sa sécurité, la plage de la Riviera de Rimini est appréciée tant par les jeunes que par les familles. Son sable fin et ses rives peu profondes sont l’idéal pour le jeu et le divertissement des enfants. La baignade y est contrôlée par l’oeil attentif des surveillants de plage. C’est une plage organisée et équipée en parasols, transats et espaces de sport variés, des boules au beach volley et au basket. Nombreuses y sont également les activités aquatiques: canoë, windsurf, kitesurf et ski nautique. Marina di Rimini, la toute nouvelle darse, satisfait les exigences des plaisanciers. Outre à la mer, les opportunités de loisirs y sont infinies: installations sportives, discothèques, pubs et cafés, excursions dans les collines et dans les villages historiques de l’arrièrepays, et, surtout, un riche réseau de grands parcs conçus pour le divertissement des enfants et des adultes.

Riviera de Rimini: une terre aux racines anciennes

La Riviera de Rimini est une terre aux racines anciennes, dont le passé important a laissé de riches et précieux témoignages. Mille ans avant Jésus-Christ, les Etrusques créèrent à Verucchio l’un des pôles les plus florissants de la civilisation villanovienne. Sur la côte, les Romains fondèrent Ariminum, point d’arrivée de la voie Flaminia et point de départ de la voie Emilia. Depuis, Rimini a toujours été un lieu de rencontre, un carrefour. Le passé romain y a laissé de nombreuses traces, aujourd’hui encore imposantes et suggestives, telles que l’arc d’Auguste, le pont de Tibère, l’amphithéâtre et la Domus du chirurgien. Les témoignages de la riche période médiévale y sont représentés par le palais de l’Arengo et les magnifiques fresques du XIVe siècle de l’église Sant’Agostino, chefd’oeuvre d’une école prolifique qui s’inspira de Giotto. Du XIIIe au XVIe siècle, ces terres furent dominées par la maison des Malatesta, l’une des familles les plus puissantes de l’époque. Leurs possessions s’étendaient sur plusieurs régions d’Italie mais le coeur de la seigneurie resta toujours dans les terres de Rimini. Sous les Malatesta, chaque petit pays de l’intérieur devint un château et les arts, à l’instar de la culture, connurent une période exceptionnelle. Rimini vit la construction du Temple des Malatesta, l’un des chefs-d’oeuvre de l’art de la Renaissance, édifié par Leon Battista Alberti et enrichi par le crucifix de Giotto, la fresque de Piero della Francesca et les bas-reliefs de Agostino di Duccio et de Matteo de’ Pasti. Sigismondo Pandolfo construisit le Castel Sismondo, somptueuse résidence aujourd’hui restaurée, qui domine encore le centre historique de Rimini. Périodiquement, les salles de la forteresse accueillent des expositions de niveau national et international. Le Museo della Città abrite une précieuse section lapidaire romaine ainsi qu’une riche pinacothèque conservant des oeuvres d’artistes parmi les plus importants de l’histoire de l’art.

Seigneurie des Malatesta La dolce vita des collines de Rimini

Seigneurie des Malatesta: c’est le nom de la région historique s’étant formée du Moyen Age à la Renaissance, dans la partie méridionale de la Romagne, entre la mer Adriatique et les collines du Montefeltro dominé par les ducs d’Urbino. Du XIIIe au XVIe siècle, les Malatesta représentent l’une des familles déterminantes pour l’histoire de l’Italie. Leurs possessions s’étendent dans plusieurs régions mais le coeur de la seigneurie, le centre du pouvoir, est représenté par Rimini, la capitale, et par les collines environnantes. Les témoignages de cette domination sont encore très visibles: Castel Sismondo et le Temple des Malatesta, à Rimini, les villages, les forteresses et les châteaux, le long des vallées du Marecchia et du Conca. Seigneurie des Malatesta est le nom qui définit aujourd’hui la couronne de collines et de campagnes qui borde la mer de Riviera de Rimini: quinze communes qui ont su conserver tout le charme de la nature et de l’histoire, prêtes à accueillir les visiteurs en leur offrant le meilleur de leur culture et de leurs traditions. Des centres historiques encore intacts, des villages fortifiés, des forteresses majestueuses, des tableaux et des fresques jusque dans les églises les plus humbles, des musées qui conservent les traces d’un passé ancien et récent. Des témoignages historiques et artistiques disséminés dans le paysage des douces collines de la Valconca et parmi les rochers abrupts de la Valmarecchia, des hameaux et des petits pays entourés de campagnes cultivées, des champs d’oliviers et de vignes, des bois de chênes et de châtaigniers. Des panoramas surprenants et des balcons offrant souvent la ligne bleue de la mer et la silhouette des montagnes lointaines. La Seigneurie des Malatesta comprend les pays suivants: Coriano, Gemmano, Mondaino, Montecolombo, Montefiore Conca, Montegridolfo, Montescudo, Morciano di Romagna, Poggio Berni, Saludecio, San Clemente, San Giovanni in Marignano, Santarcangelo di Romagna, Torriana et Verucchio.

La table: les saveurs de la tradition romagnole

La Riviera de Rimini est une terre aux saveurs naturelles qui aime l’art de bien manger. Pour s’en assurer, il suffit de s’asseoir dans n’importe quel restaurant de la côte ou de l’intérieur. Ils offrent tous la possibilité de manger en garantissant un excellent rapport qualité/prix. La “piada” (mieux connue comme “piadina”) est le symbole de la cuisine romagnole qui accompagne tout repas. Il s’agit d’un pain azyme, de faible épaisseur, à déguster bien chaud avec de la charcuterie ou des fromages onctueux. Les spécialités de “premiers plats”, dont tout le monde raffole, sont réalisées avec des pâtes fraîches faites à la main (tagliatelles, strozzapreti, raviolis, gnocchis, cappelletti) et servies avec de savoureuses sauces de viande ou de poisson. Les rôtis et les grillades de viande assorties sont proposés avec art. Mais, sur la côte, le poisson, cuisiné selon la tradition et souvent avec de nouvelles variantes, reste le roi incontesté de la table. Les repas sont accompagnés de vins typiques des collines environnantes (Sangiovese, Trebbiano, Pagadebit), ceux-ci ayant atteint d’excellents niveaux de qualité. Nombreuses sont les caves des localités de la Seigneurie des Malatesta qui offrent la possibilité de déguster et d’acheter des vins. Les collines abritent également des exploitations agricoles fabriquant de savoureux fromages. La production d’huile, tradition très ancienne, a atteint au cours de ces dernières années de très bons résultats (obtenant également la DOP); nombreux y sont les producteurs d’une excellente huile d’olive vierge extra. Riviera de Rimini est une terre toute à savourer.

Riviera de Rimini: vacances actives et bien-être

La Riviera permet de pratiquer tout type de sport. Rimini et les localités voisines disposent de terrains et d’installations pour jouer au tennis, au basket, au foot, au football à cinq et au volley. Toujours plus nombreux sont les clubs, les sociétés et les fédérations qui la choisissent pour y organiser leurs manifestations, leurs compétitions, leurs meetings et leurs championnats. Et ce, parce que les localités de la côte sont en mesure d’offrir un système d’équipements, de terrains et d’installations pour la pratique de disciplines sportives variées. La Riviera est également un véritable paradis pour les amants du vélo: les routes de plaine alternent avec les montées et les descentes des collines de la Seigneurie des Malatesta, traversant des paysages splendides et des lieux de grande valeur historique. La côte compte toujours plus d’hôtels équipés pour accueillir les cyclotouristes et leurs inséparables vélos. Ceux qui préfèrent le green ont l’embarras du choix, entre le Rimini Golf Club de Villa Verucchio et le Riviera Golf Resort de San Giovanni in Marignano. Les manèges n’y manquent pas non plus, pour d’agréables promenades à cheval le long des sentiers des collines. Mais la province de Rimini est également le territoire qui compte la plus haute concentration en gymnases et en centres pour l’activité physique et le bien-être. En outre, il n’y existe pas de plagiste qui ne dispose pas d’un petit espace de sport équipé à proximité de ses parasols. On peut partir en vacances tout en gardant la forme. La recherche d’un plaisir qui vise le soin de soi-même s’exprime en des vacances de relax, qui peuvent être définies par le terme de wellness, à savoir, santé et bien-être. Beaucoup d’hôtels se sont dotés d’un centre de bien-être ou garantissent quoi qu’il en soit à leurs clients ce genre de services. Ce type de vacances a ses sanctuaires dans les centres thermaux de la Riviera, RiminiTerme et Riccione Terme.

Riviera de Rimini: événements et spectacles

La Riviera de Rimini accueille une infinité de manifestations, non seulement l’été mais aussi toute l’année: spectacles, festivals de théâtre et de cinéma, expositions artistiques, compétitions sportives, meetings culturels, rassemblements en tout genre, fêtes consacrées aux produits oenogastronomiques locaux et fêtes traditionnelles. Toutes les localités de la Riviera, ainsi que les petits centres des collines de la Seigneurie des Malatesta, multiplient les initiatives pour distraire leurs visiteurs d’une façon toujours plus surprenante et passionnante. Chaque jour et chaque soir, les propositions sont infinies. On y est en vacances tout en restant au centre du monde, en y rencontrant les modes et les tendances du moment (ou mieux, de demain et d’après-demain). L’esprit et les sens ne s’y assoupissent jamais. On n’en repart satisfait d’avoir vu, savouré, écouté, suivi et participé.

L’histoire et l’art d’Italie à quelques pas

Rimini et sa côte occupent une position idéale pour ceux qui désirent également visiter les villes riches en histoire et en art du centre de l’Italie. Elles se trouvent à quelques pas de Saint-Marin, la plus ancienne république du monde, dont les trois forteresses découpent le profil sur le ciel et qui propose de nombreux musées. A quelques kilomètres se dresse la ville forteresse de San Leo, qui, outre au château, présente les splendides édifices de sa cathédrale et d’une église romane. Urbino, située à environ 80 kilomètres, offre son splendide palais ducal de style Renaissance. A 150 kilomètres se dressent Assise, avec les fresques de Giotto de la basilique Saint-François, et Florence, avec ses monuments et ses oeuvres d’art d’une valeur inestimable. A 50 kilomètres à peine, les magnifiques mosaïques byzantines de Ravenne offrent toute leur splendeur et, suivant la côte adriatique sur 150 km, la route conduit à Venise, la ville de la lagune aux innombrables canaux bordés de monuments et d’élégants édifices. Rimini peut également être un excellent point de départ pour la visite d’autres villes d’art d’Emilie-Romagne telles que Bologne, Parme et Ferrare.